top of page
  • Photo du rédacteurIngrid

Effectuation et bricolage entrepreneurial

Dernière mise à jour : 17 nov. 2021

Pour que vous compreniez comment est né et évolue "Dessine-moi un papillon"


L’effectuation est une façon d’entreprendre les choses. C’est un modèle de pensée qui se construit sur des principes qui conviennent parfaitement aux curieux, aux arborescents, aux fédérateurs et à tous ceux qui montent des marches sans vraiment comprendre la direction dans laquelle va l'escalier ni où il les mène…


Photo : peinture murale trouvée rue Porte Esquive à Alzonne



J'ai souvent été définie comme une fille, puis une femme "éternellement insatisfaite qui s'éparpille". J'y ai cru, très longtemps, me forçant à me satisfaire de l'inacceptable, derrière un faux sourire figé et me forçant à tuer toute idée nouvelle dans l'œuf. Il va sans dire que je n'ai trouvé, dans cette attitude, aucun épanouissement.


Le miracle de la vie m'a susurré à l'oreille que ces jugements étaient tout de même bien louches... Après tout, dans la glace, je vois plutôt quelqu'un qui a facilement la banane (demandez à la voisine) et qui est stable comme une table en pierre (demandez à mes enfants).


Il est vrai, certes, que je passe d'une idée aux cent consécutives sans m'émouvoir, que je passe d'une réalisation à l'autre sans forcément finir la précédente et sans trop réfléchir à la suivante, et qu'il suffit que je rencontre quelqu'un passionné par un sujet pour que je le devienne aussi.


Difficile, avec ce tempérament, de se mettre à son compte selon les schémas traditionnels.


Un autre miracle de la vie a inventé Internet, et j'ai commencé à lire. Mes recherches m'ont fait voyager (oh, pas bien loin… en Aveyron). Et en Aveyron, j'ai croisé WikiCréa. Je remercie par avance les deux associés-fondateurs Ludovic Fraysse et Jean-Marie Bugarel ainsi que leur réseau de partenaires, qui m'ont mis sur la voix de l'effectuation, moi, la bricoleuse entrepreneuriale.


L'EFFECTUATION


L’effectuation est un modèle agile, où l’entrepreneur, entre autre :

• Démarre à partir des moyens qu’il a à sa disposition

• Définit, à chaque étape du projet, ses pertes acceptables

• Accueille favorablement les surprises comme de nouveaux ingrédients

• Crée des partenariats opportuns

• Part du principe que le futur n’est ni trouvé, ni prédit, mais bien inventé


Par sa souplesse, son ouverture, et ses promesses créatives, cette liste, non exhaustive, traduit très bien la démarche dans laquelle Stéphanie et moi-même avons démarré l'aventure DMUP.


Et s'il y avait une seule phrase à retenir de leur article sur l'effectuation, se serait la suivante : "Au final, l’entrepreneur part de ce qu’il est pour construire au fil de l’eau son aventure entrepreneuriale".


Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à découvrir leur page : https://www.creerentreprise.fr/effectuation-nouvelle-approche-creation-entreprise/


LE BRICOLAGE ENTREPRENEURIAL


Un autre article fort intéressant et qui m'a ouvert les yeux est celui sur le bricolage entrepreneurial. Il m'a permis, déjà, de me sentir moins seule : il existe des gens qui savent décrire ce que je fais depuis toujours, en parlent comme si c'était normal voire intéressant, alors que de mon côté, je me pensais juste un peu "zinzin" comme on dit chez nous, et ne savais pas quoi faire de mes "puces".


Pour illustrer le propos : Au delà de mes études un peu ratées (non pas tant au niveau des notes qu'à celui des filières choisies), j'ai payé, avec mes deniers, des formations que je n'ai jamais validées (licence en science de l'éducation, écrivain public et même dactylographie...). J'écris aussi des articles pour un journal local, parce que je veux m'incruster à toutes les réunions du village. Je stocke tout ce qu'on me donne ou qui devait partir à la poubelle, la seule limite étant le volume de la maison. Je prends tous les flyers chez le boulanger, au cas où... Et tout cela, bien évidemment, sans objectif particulier mais parce que, comme les rédacteurs le disent si bien, la devise du bricoleur entrepreneurial c'est "Ne jetons rien, cela peut toujours servir !".


En résumé, l'entrepreneur bricoleur accumule des ressources dont il ne sait ni quand, ni à quoi elles vont servir, et les mobilise, en vue de saisir une opportunité ou de résoudre un problème.


En parfaite cohérence avec la métaphore du papillon, où nous reprenions la citation de Lavoisier "Rien ne se perd, rien ne se créée, tout se transforme", DMUP est le fruit d'une accumulation de ressources, multipliées par deux à ce jour, que nous ne souhaitons pas perdre, que nous n'avons pas inventées et que nous souhaitons transformer en outil de travail pour nous et en prestations de qualité pour vous.


Ne vous inquiétez donc pas si sur notre site, vous croisez aussi bien, des projets de boutique mêlant écologie, bricolage et pédagogies alternatives, que des projets d'animation d'ateliers musicaux ou d'inclusion numérique...


La cohérence entre toutes nos activités ne se trouve pas forcément dans les outils que nous utilisons, mais dans la raison d'être de notre entreprise :


Réunir chaque singularité par le partage et la créativité





82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page